La micronutrition, ciblez vos besoins nutritionnels !

« Que ton alimentation soit ta première médecine » disait Hippocrate, il y a près de 2400 ans. Cette phrase pleine de bon sens et d’une logique implacable est de plus en plus intégrée dans le quotidien de chacun. En effet, l’intérêt de la diététique et notamment de la diététique thérapeutique n’est plus à prouver en termes de santé et de longévité.

La micronutrition est une discipline qui a pris son essor, il y a 20 ans grâce au laboratoire Pilèje initiateur de cette nouvelle prise en charge des patients. Elle est aujourd’hui enseignée dans certaines facultés de médecine. Elle consiste à détecter les petites insuffisances ou les vraies carences nutritionnelles dont peut souffrir votre organisme et qui sont à l’origine de troubles plus ou moins gênants. Une fois identifiés, ces besoins seront comblés grâce à l’alimentation et/ou des compléments alimentaires.

Quel que soit le trouble dont vous souffrez, difficultés pour perdre du poids, compulsions alimentaires, douleurs ostéo-articulaires, stress, insomnies, ballonnements… La prise en charge est générale, on ne s’applique pas uniquement à soigner les symptômes mais on va au-delà de ce qui amène le patient à consulter. Par le biais d’un questionnaire et éventuellement d’analyses biologiques, on s’intéresse au terrain qui serait responsable du trouble. En clair, on étudie autant les raisons du problème que le problème lui même. Il s’agit juste de comprendre quel est l’élément manquant dans votre organisme (vitamines, minéraux, oligoéléments…) responsable en partie ou en totalité de la manifestation du trouble. Le maillon faible en quelque sorte. 

Prenons des exemples concrets :

  • Vous n’arrivez pas à maigrir et tous les régimes que vous entreprenez échouent. En plus d’une prise en charge classique de nutritionniste, le micronutritionniste va s’intéresser aussi à votre statut en neurotransmetteurs qui peuvent être responsables de compulsions alimentaires ou d’émotions mal gérées. Tout cela peut être à l’origine d’une alimentation inappropriée et de grignotages.  Il vous est alors délivré un plan alimentaire adapté qui tient compte des éléments permettant de recharger les micronutriments manquants soit en intégrant dans votre alimentation des aliments qui en sont riches soit si cela s’avère insuffisant en proposant des compléments alimentaires de bonne qualité. 
  • De même, si votre flore intestinale est affaiblie, vous pouvez être sujet à des infections à répétitions, à des allergies et/ou des manifestations cutanées. La barrière intestinale, siège important du système immunitaire, devient défaillante. Il convient alors de s’intéresser à l’alimentation de l’individu mais pas uniquement. En effet, le stress ou des antibiothérapies répétées peuvent être à l’origine du déséquilibre de cette flore. Une prise en charge avec une alimentation adaptée et la prescription de probiotiques en complément améliorent ou règlent le problème généré par cette perturbation.

En permettant à l’organisme de retrouver un fonctionnement optimisé, la micronutrition peut apporter des solutions intéressantes pour retrouver la forme. Elle peut-être également utilisée pour la prévention de certains troubles ou pathologies.

N.B : Les compléments alimentaires ne sont pas anodins. Ne les utilisez que si la carence est avérée et sur les conseils d’un professionnel de santé.


Crédit photo : Wavebreak Media Micro - Fotolia.com