Recommandations alimentaires en cas de diabète gestationnel

Vous êtes enceinte et vous avez développé un diabète. Pour éviter les complications induites par ce trouble de la glycémie (taux de sucre dans le sang), il va falloir porter une attention particulière à votre alimentation.

Ces recommandations visent à stabiliser votre diabète mais aussi à assurer les besoins liés au développement de votre bébé.

Le choix des aliments, ainsi que la répartition des repas sont autant de facteurs qui vont influencer votre glycémie. Mais rassurez-vous, rien de bien compliqué à observer au quotidien.

Les prises alimentaires sont réparties en trois repas principaux auxquels vous ajoutez une collation le matin et un goûter l’après-midi. Le but est d’avoir des apports énergétiques réguliers. Par conséquent, il est fortement déconseillé de sauter un repas.

Hormis le sucre et les produits sucrés, aucun aliment n’est supprimé de votre alimentation.

La présence de sucre lent est conseillée à tous les repasAu petit déjeuner, elle se fait par la consommation de pain ou de biscottes. Les céréales sucrées et les viennoiseries seront proscrites. Vous y associez du lait ou un produit laitier.

Pour le déjeuner et le dîner, accompagnez votre viande ou votre poisson d’un féculent. La part ne doit pas être trop importante mais elle est indispensable. Au choix : des céréales (pâtes, riz, maïs…), des légumineuses (pois chiches, haricots blancs, lentilles…) ou encore des pommes de terre. Si rien de tout cela n’est disponible, le pain viendra en compensation. Prenez-le complet dans la mesure du possible.

Pour compléter votre assiette, ajoutez quelques légumes, leurs fibres viendront ralentir la digestion des sucres lents. Cette combinaison a le mérite de maintenir votre glycémie plus stable plus longtemps.

Les collations, quant à elles, sont très importantes. Elles permettent d’éviter les grignotages et de répartir les prises alimentaires dans la journée.

Elles sont essentiellement composées d’un produit laitier nature afin de parfaire les apports calciques de la grossesse. Les fromages sont à limiter pour leur richesse en matière grasse. Toutefois, ils ne sont pas interdits (attention cependant aux fromages au lait cru pour les risques de listériose). A nouveau, le pain et les biscottes viendront apporter les sucres lents indispensables à la stabilité de votre glycémie.

Plus généralement :

  • Surveillez votre poids.
  • De part leur apport en sucre, limitez les fruits à deux par jour.
  • Buvez de préférence de l’eau et évitez les sirops, les jus de fruits ou les sodas. Sachez que les sodas « lights » ne sont pas conseillés du fait de la présence d’édulcorants contre-indiqués durant la grossesse.
  • Tant que votre forme vous le permet, marchez et bougez suffisamment dans la journée.
  • Si exceptionnellement vous consommez un produit sucré, faites le en fin de repas et non de manière isolée.