Euthanasie

Tout savoir sur l'euthanasie

Le débat agite régulièrement la société : faut-il légaliser le droit à mourir ? Le point sur l'euthanasie aujourd'hui en France et en Europe.

Euthanasie active et passive

L'euthanasie est un acte médical qui consiste à provoquer la mort d'un patient de manière intentionnelle. Elle a pour objectif de soulager ses souffrances physiques ou morales. On fait souvent la différence entre l'euthanasie active (qui est un acte précis destiné à cette fin) et l'euthanasie passive (qui consiste à stopper un traitement par exemple).

Euthanasie : que dit la loi ?

Aujourd'hui en France, l'euthanasie est régie par la loi Leonetti, promulguée en avril 2005. De manière générale, elle interdit l'euthanasie active et le suicide assisté. En revanche, elle n'est pas favorable à "l'obstination déraisonnable" et la "prolongation artificielle de la vie", autrement dit à l'acharnement thérapeutique. La décision d'arrêter un traitement ou de soulager le patient avec des antidouleurs pouvant abréger sa vie doit se faire de manière collégiale, et avec l'accord de la personne de confiance désignée par le patient.

Euthanasie : le cas Vincent Humbert

Au début des années 2000, le cas Vincent Humbert relance le débat sur l'euthanasie. Ce jeune pompier, victime d'un accident de voiture, est totalement paralysé, muet et presque aveugle. Il demande le droit à mourir. Aujourd'hui, la loi est jugée insuffisante : selon un récent sondage, 89 % des Français se disent favorables à une loi autorisant l'euthanasie (BVA pour "Le Parisien"). En Europe, l'euthanasie est légalisée en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg.

Actualités

Dossiers