Electrosensibilite

L'électrohypersensibilité (EHS) se manifeste par un ensemble de troubles lorsque les persones se trouvent en présence de champs électromagnétiques. Les symptômes sont variables (troubles du sommeil, fatigue, maux de tête, difficultés de concentration, troubles du rythme cardiaque, acouphènes, etc). C'est surtout la qualité de vie qui est grandement affectée chez les personnes électrosensibles. En effet, il est nécessaire de revoir l’installation électrique de sa maison, de la protéger des radiations et même parfois de s'isoler, loin de toute vie sociale...
On ne dispose d’aucune étude de prévalence en France. En Allemagne, une fourchette de 8-10% a été établie 
en 2010. En Autriche, la prévalence serait passée de 2 à 3,5% entre 1994 et 2008. 
Quels sont les objets à l'origine de l'électrosensibilité ? Selon une étude de Hagström, les sources suspectées 
d'avoir déclenché l'EHS sont les ordinateurs personnels (50,8%), les téléphones portables (47%), puis les sources lumineuses (21,1%). Mais la littérature incrimine une grande variété d’autres sources dans l'apparition des troubles : téléviseurs, antennes-relais, émetteurs de radio/télédiffusion, téléphones fixe sans fil DECT, Wifi, téléphones portables, appareils électriques, lignes et transformateurs électriques...
Fin août 2015, la justice française a reconnu pour la première fois l'existence d'un handicap grave dû à l'hypersensibilité aux champs magnétiques. Néanmoins le lien n'est pas établi entre l'apparition des symptômes et l'exposition aux ondes. 

Dossiers