Je viens à bout de mes aphtes ! Le plus souvent, un mini-ulcère douloureux sans conséquences

une vive douleur, un peu comme une brûlure sur un point très précis ? c'est
Une vive douleur, un peu comme une brûlure sur un point très précis ? C'est peut-être un aphte. © iStockphoto/Thinkstock

Cela commence par un petit picotement dans la bouche, sur une zone très localisée. Puis très vite, ce picotement s'intensifie pour finalement se transformer en une douleur très vive, type brûlure. Quand vous mangez, la douleur s'accentue, ce qui d'ailleurs vous incite à manger moins. Mais même au repos, la zone reste très douloureuse

Visuellement, la blessure forme une sorte de mini-cratère rouge vif, de quelques millimètres de large. Quand vous passez la langue dessus, vous sentez comme un creux.

Peu de doute possible : a priori il s'agit bien d'un aphte. Ce mini-ulcère siège le plus souvent, au niveau de la muqueuse de la bouche, des lèvres, sur les côté de la langue ou l'intérieur des joues. Plus rarement, il peut se développer sur une gencive ou sur le dos de la langue. L'aphte peut apparaître de façon isolée ou "en groupe" de plusieurs aphtes.

Les femmes un peu plus touchées

La vive douleur qu'il déclenche, ainsi que son aspect de cratère, en constituent les seuls symptômes. L'aphte ne provoque ni fièvre ni saignement.

Il peut surgir chez n'importe qui, mais il a une prédilection pour les enfants et les jeunes adultes (moins de 35 ans). Les femmes semblent très légèrement plus touchées que les hommes. On estime qu'environ 30 % de la population aurait ou aurait eu des aphtes buccaux, dont 2 % à 3 % sous une forme récidivante.

En l'absence de toute pathologie sous-jacente, l'aphte va finir par se résorber de lui-même en une dizaine de jours environ. Il ne laissera pas de cicatrices.

Brossage / Dents blanches