10 questions sur le fluor Comment savoir si je ne donne pas trop de fluor à mon enfant ?

avant 12 ans, le dentifrice doit être adapté à l'âge de l'enfant.
Avant 12 ans, le dentifrice doit être adapté à l'âge de l'enfant. © Sergej Khackimullin - Fotolia

Tous les enfants ne sont pas égaux devant le fluor : certains vont y être plus sensibles que d'autres. "Les recommandations des autorités sanitaires ont été revues à la baisse en 2008. Elles tiennent compte des différences de sensibilité, c'est pourquoi vous pouvez les respecter aujourd'hui sans craindre le surdosage", indique Dr Christophe Lequart.

 L'Afssaps recommande un brossage avec un dentifrice fluoré toujours adapté à l'âge de l'enfant (jusqu'à 6 ans, choisir un dentifrice avec une concentration inférieure à 500 ppm de fluor).
 Les premiers brossages peuvent se faire dès l'apparition des premières dents, à l'aide d'une brosse à dents imprégnée d'une quantité très faible de dentifrice.
 Dès l'apparition des molaires temporaires, le brossage doit se faire au moins une fois par jour, avec une dose de dentifrice grosse comme un petit pois.
 Le brossage doit être réalisé ou assisté par un adulte en fonction de l'âge de l'enfant. Le but est de vérifier la qualité et la durée du brossage, mais aussi de limiter l'ingestion de dentifrice. A noter qu'en dessous de 6 ans, un enfant ne peut pas le cracher. Les fabricants en tiennent compte, c'est pourquoi il ne faut jamais donner un dentifrice pour adultes à un enfant. 

Un bilan personnalisé

Pour éviter tout surdosage, vous pouvez faire réaliser chez votre dentiste un bilan des apports en fluor de l'enfant. Il est conseillé de demander ce bilan dès l'âge de 3 ans.
Le spécialiste tiendra compte de tous les produits utilisés : dentifrice, bains de bouche, sel fluoré, teneur en fluor de l'eau de la commune d'habitation... Mais aussi des habitudes d'hygiène bucco-dentaire, des habitudes alimentaires (grignotage, sodas...), du terrain carieux familial, de la disposition des dents...

Ce bilan est particulièrement important en cas de risque carieux élevé et si l'enfant doit être supplémenté en fluor par voie orale (gouttes, comprimés).

Sommaire