Petit guide des soins dentaires Prothèses dentaires : 3 solutions

La prothèse amovible, c'est le fameux dentier de nos grands-parents. Elle peut être partielle (seules quelques dents sont remplacées) ou totale (toutes les dents de la mâchoire sont remplacées). La principale raison pour laquelle les patients optent pour la prothèse amovible, c'est son coût. Il est en effet beaucoup moins élevé que les autres solutions proposées, même s'il reste non négligeable : entre 1000 et 1500 euros pour une prothèse totale, sur l'une ou l'autre mâchoire. La sécurité sociale rembourse une toute petite partie de la dépense (127,75 euros) mais les mutuelles peuvent aussi proposer un remboursement. Reste que ces prothèses présentent certains inconvénients : elles sont parfois inconfortables et tiennent moins bien d'un bridge ou qu'un implant.

Le bridge est une option très souvent choisie. Le principe : pour remplacer les dents manquantes, le chirurgien-dentiste va s'appuyer sur les dents restantes, les piliers, de chaque côté du trou afin d'y fixer ce fameux pont, qui sera agrémenté de fausses dents. Il existe plusieurs types de fausses dents, dont le coût varie. Les moins chères sont en métal (or, chrome, nickel...) mais esthétiquement discutables donc surtout employée pour les dents que l'on voit peu (celles du fond ou du bas). On utilise de plus en plus des couronnes 100 % en céramique, qui ressemblent à s'y méprendre à de vraies dents. C'est plus esthétique, mais c'est aussi plus cher. Il faut compter environ 1 800 euros pour un bridge d'une dent. A noter que ces prix ne sont fournis qu'à titre indicatif car les tarifs peuvent varier considérablement d'un praticien à l'autre. L'Assurance maladie n'assure encore une fois qu'une prise en charge minime (195,65 euros) mais il faut se renseigner auprès de sa mutuelle pour un complément.

implant dentaire.
Implant dentaire. © Piumadaquila.com - Fotolia.com

Plus récente, la technique de l'implant dentaire est indiquée lorsqu'il ne reste rien de viable de la dent. On peut alors la remplacer par une fausse racine et une fausse dent, qui seront implantées dans la mâchoire, comme les vraies. C'est donc la solution qui est la plus satisfaisante visuellement. Par contre, c'est la technique la plus onéreuse et surtout non remboursée par la sécurité sociale. Les mutuelles ne peuvent donc pas fixer un pourcentage de remboursement de cette technique. Quelques-unes proposent aujourd'hui des forfaits, mais qui sont très loin de couvrir le coût de l'opération.

Sommaire