Quand vos dents influent sur votre santé Prendre des précautions : consultation pré-opératoire et antibiothérapie

un bilan bucco-dentaire avant une intervention chirurgicale : c'est devenu
Un bilan bucco-dentaire avant une intervention chirurgicale : c'est devenu monnaie courante. © Thinkstock

D'autres mesures sont de plus en plus fréquemment prises pour éviter tous les désagréments que nous venons de mentionner.

 Le bilan pré-opératoire est devenu monnaie courante, explique le Dr Lequart. Avant une intervention chirurgicale telle qu'une pose de prothèse, par exemple, le médecin envoie son patient effectuer un contrôle bucco-dentaire : s'il y a un problème de carie ou d'infection de la gencive, il faudra le traiter avant l'intervention, pour éviter tout risque de surinfection. "Ce type de consultation devient fréquent, j'ai en moyenne un rendez-vous de ce type chaque jour."

 Autre précaution : les personnes "à risque" (troubles cardiaques, même mineurs, etc.) doivent prendre un antibiotique avant certaines interventions bucco-dentaires telles que le détartrage. Il s'agit de contrer à la base l'éventuel déplacement des bactéries dentaires ailleurs dans l'organisme.

 Pour les personnes qui sont victimes de reflux acides, il est possible de faire des bains de bouche fluorés, pour compenser cette acidité et renforcer l'émail des dents.

 Un autre problème relativement fréquent, notamment chez les personnes âgées et celles qui prennent des médicaments type anxiolytiques et antidépresseurs : la diminution de la salivation. Cela peut poser problème dans la mesure où la salive aide à éliminer les déchets alimentaires qui nourrissent les bactéries. En outre, avoir la bouche sèche pose tout un tas de problèmes, de la désagréable sensation de brûlure au développement de mycoses buccales. Pour y remédier, on peut donc conseiller à ces personnes des salives artificielles à vaporiser ou encore de la teinture de Jaborandi, qui aide à saliver.

Sommaire