Dent cassée : que faire ? Résine, facette, implant : des solutions existent

une radio peut être nécessaire pour vérifier l'état de la racine de la dent
Une radio peut être nécessaire pour vérifier l'état de la racine de la dent traumatisée. © Photodisc -  MedioimagesPhotodisc - Thinkstock

Plusieurs solutions sont possibles pour le dentiste.

 Si la dent a été cassée sans atteindre le nerf, le morceau cassé peut être collé. Si le morceau n'a pas été retrouvé ou si il n'est pas utilisable, le dentiste peut alors réaliser un composite en résine de la couleur de la dent. Très discret et peu cher, ce composite sera moins solide que ne l'était la dent, mais permettra un effet esthétique identique à l'original. L'intervention peut être réalisée immédiatemment si le dentiste a confirmé l'absence de problème sur la dent. Cette solution, la moins chère, est aussi la moins solide. Il convient d'expliquer aux enfants qu'il ne faut pas forcer sur cette dent à nouveau pour s'assurer qu'elle ne soit pas régulièrement à refaire. Mais elle permet aux petits de patienter jusqu'à l'arrivée de la dent définitive sans craindre de sourire.

 Si la dent a été endommagée sur une grande partie, sans toucher le nerf, alors une facette peut être proposée. Il s'agit de coller sur la dent une fine céramique faite sur mesure. Elle recouvre toute la dent et permet d'harmoniser le sourire. Mais la facette étant faite sur mesure, elle n'est pas posée immédiatemment. Cette solution est plus chère que le composite mais aussi plus résistante. Elle coûte environ 500 euros la facette et peut durer plusieurs décennies.  

 Si la pulpe du nerf est atteinte, la dent doit être dévitalisée c'est-à-dire que le nerf est retiré de la dent. Une dent dévitalisée sera de plus en plus fragile, il est donc indispensable de la protéger. Une couronne (en céramique s'il s'agit d'une dent de devant) sera alors fabriquée pour recouvrir la dent cassée. Il faudra dans ces cas-là attendre plusieurs étapes pour poser la couronne (moulage, fabrication, ajustement, pose). Le budget de la réparation sera alors autour de 400 à 600 euros la dent.

 Enfin, si le choc a été si violent que la racine est touchée, la dent devra être extraite. Des solutions telles que le bridge ou l'implant permettent de retrouver le sourire. Mais ces deux solutions sont extrêmement chères (comptez entre 1 000 euros et 2 000 euros la dent), et demandent du temps (6 mois environ).

Douleur / Urgences