Soulager les douleurs dentaires en automédication Douleurs dentaires : mettre de la glace

Ah, la fameuse poche de glace qu'on pose sur la joue endolorie dans l'espoir de faire diminuer la douleur ! Non, ce n'est pas qu'une légende, mais vous ne devez pas l'utiliser en toutes circonstances.

la glace sert d'anesthésiant.
La glace sert d'anesthésiant. © Piotr Marcinski - Fotolia.com

Tout dépend de l'origine de la douleur. Sur les caries, par exemple, la glace aurait plutôt tendance à accroître les symptômes. Pour savoir si la glace va vous soulager, le mieux est encore d'essayer. Le simple fait de l'enlever fera de nouveau régresser les symptômes.
Attention, il faut procéder avec précaution.
- Première méthode : enveloppez un glaçon dans du plastique et enveloppez le tout dans un petit linge. Déposez ce petit paquet directement sur l'endroit douloureux. Laissez-le en place pendant une quinzaine de minutes. La douleur devrait être atténuée grâce à l'effet anesthésiant du froid. A réitérer quand la douleur resurgit.
- Seconde méthode : mettre de la glace directement dans votre bouche est désagréable ? Vous pouvez opter pour la fameuse poche de glace. Même procédé, mais avec plusieurs glaçons, que vous plaquez cette fois à l'extérieur de votre joue.
- Si le froid de la glace vous est désagréable, vous pouvez prendre une compresse humide, que vous appliquerez sur la joue au niveau de la gencive ou de la dent endolorie. Parfois c'est, au contraire, la chaleur qui procure un certain soulagement.
- Vous pouvez ainsi tenter d'appliquer un sachet de thé chaud sur la gencive. Les tanins contenus dans le sachet devraient aider à réduire l'œdème provoqué par l'inflammation.
- Toute source de chaleur posée sur la joue est également susceptible d'avoir un effet apaisant.

Sommaire