Maladies des gencives : méfiez-vous du tabac ! Dents jaunies, mauvaise haleine : terrain favorable aux problèmes dentaires

Le tabac, on vient de le voir, peut nuire à l'hygiène buccodentaire. Il favorise l'apparition et le développement de pathologies parodontales (touchant les gencives, les dents et les tissus qui les soutiennent) ainsi que de colorations noires ou brunes sur les dents.

De plus, la fumée de tabac améliore les conditions de vie des bactéries impliquées dans ces pathologies et le tabac diminue la réponse immunitaire contre les infections, entraînant des dégâts plus importants qu'en cas d'abstinence tabagique.

Une étude américaine (Tomar et Asma, 2000) a conclu que les fumeurs présentent 4 fois plus de parodontites que les non-fumeurs. Le tabac est ainsi responsable de 40 % des cas de parodontites chroniques.

Alors, pour de nombreux soins dentaires importants (implants, bridges), les dentistes préconisent un arrêt du tabac pour faciliter le soin, mais aussi parce que la nicotine diminue les capacités de cicatrisation et donc les chances de réussite du traitement.

Sommaire