Evitez les caries à votre enfant Plusieurs facteurs de risque clairement identifiés

 

Plusieurs causes bien différenciées permettent d'expliquer le fait que près d'un tiers des enfants de moins de 6 ans présentent des caries, estime le Dr Lorraine Arav, chirurgien dentiste à Paris et membre de l'Association dentaire française (ADF).

 "On note qu'il y a souvent une contamination bactérienne précoce, de la mère à l'enfant, entre 6 et 18 mois. Cela passe par des choses auxquelles on ne prête pas attention, par exemple la maman qui goûte le plat de son enfant pour s'assurer qu'il est à la bonne température ou qui "essuie" la tétine en la prenant dans sa bouche. Avec de tels gestes, elle transmet les bactéries à son bébé, dont le système immunitaire est encore trop faible pour lutter efficacement."

 Autre source de contamination : les mauvaises habitudes alimentaires. Ainsi, il n'est pas rare que les mamans laissent au petit un biberon avec du jus d'orange ou même du lait, qu'il va mettre trop longtemps à boire ou qu'il va boire juste avant de s'endormir.

 Un peu plus tard, c'est le grignotage qui peut être en cause. "Nous avons constaté que plus la fréquence des prises diurnes augmente, plus le risque de carie augmente lui aussi", commente le Dr Arav. D'autant que ces petits encas sont plus souvent sucrés que salés.

 Certains médicaments absorbés dans l'enfance peuvent également être mis en cause, comme certains anti-allergiques notamment. "Cela peut s'expliquer du fait que beaucoup de ces médicaments sont sucrés, pour atténuer le mauvais goût, explique Lorraine Arav. C'est même le cas des granules homéopathiques."

Beaucoup de ces comportements à risque ont lieu le soir, période la plus propice pour développer des caries : en effet, la nuit, lorsque l'on dort, l'organisme produit moins de salive et les bactéries stagnent donc plus longtemps dans la bouche. Si elles ont du sucre à se mettre sous la dent, elles risquent donc de s'en donner à cœur joie !

Pas tous égaux

 N'oublions évidemment pas que les caries se développent surtout lorsque l'hygiène bucco-dentaire laisse à désirer. Oublier de se brosser les dents, surtout avant le coucher, est le meilleur moyen de laisser le champ libre aux bactéries.

 

 Ceci dit, nous ne sommes pas tous égaux devant la carie : la génétique nous a dotés d'un émail plus ou moins résistant. Certaines personnes ont beau avoir une hygiène dentaire irréprochable, elles "attrapent" régulièrement des caries. Si vous ou votre conjoint avez une dentition à risque, surveillez plus attentivement encore votre enfant.

 

Sommaire