Bien choisir son dentifrice Les règles d'or pour bien utiliser son dentifrice

Se brosser les dents régulièrement, c'est déjà bien. Mais se brosser les dents avec le bon dentifrice, c'est encore mieux. Voici donc quelques règles d'or pour bien choisir et bien utiliser son dentifrice.

 Tordons d'abord le cou à une idée reçue qui arrange bien les fabricants de pâte à dents : non, vos dents ne seront pas plus fortes ni plus propres si vous mettez plus de dentifrice. "La bonne quantité, c'est l'équivalent de la largeur de la brosse à dents et non de la longueur, comme beaucoup de gens ont tendance à le croire", explique le Dr Christophe Lequart, chirurgien dentiste, conseiller technique responsable de la communication de l'Union française pour les soins bucco-dentaires (UFSBD).

 Avant de choisir n'importe quel dentifrice, demandez conseil à votre dentiste. Il est le mieux placé pour établir un diagnostic. "Il ne faut pas perdre de vue que le dentifrice n'est pas un soin à lui tout seul, précise le Dr Lequart. Il constitue un complément intéressant aux traitements apportés par le dentiste."

 Il est conseillé d'alterner les types de dentifrices, notamment si vous souffrez de plusieurs petits troubles dentaires à la fois. "Mais il n'y a pas de contre-indication à utiliser toujours le même."

 Plus c'est cher, plus c'est efficace ? Non, pas forcément. "Tous les dentifrices vendus en France, que ce soit en supermarché ou en pharmacie, sont conformes aux normes françaises, précise Christophe Lequart. Et tous ont un intérêt médical."

 Le dentifrice ne serait rien sans... Une bonne brosse à dents. Et oui, sans elle, le dentifrice est tout de même moins efficace. Ceux qui l'ont parfois oubliée en partant en week-end et se sont contentés de leur doigts pour se frotter les dents en savent quelque chose. Mieux vaut opter pour une brosse souple, plus douce pour les gencives et qui pénètre mieux dans les espaces interdentaires. Choisissez également la taille de brosse à dents adapté à la bouche de l'utilisateur : il y a celles pour les adultes et celles pour les enfants, plus petites et adaptées à leur préhension. Certaines brosses à dents sont aujourd'hui munies, sur le côté opposé aux poils, d'une sorte de racloir en silicone, idéal pour nettoyer la langue. "Il ne faut pas le faire avec les poils, qui risquent de créer des micro-lésions, précise Christophe Lequart. Les poils synthétiques sont plus adaptés. De toute façon, on ne trouve presque plus que ça."

Sommaire