Bien choisir son dentifrice Dentifrice anti-caries : vive le fluor !

C'est probablement le plus connu des dentifrices spécialisés : celui qui empêche les caries de creuser dans dents. Le "remède miracle", c'est le fluor.

Pour bien comprendre, revenons d'abord sur la formation de la carie : à la surface des dents, se trouvent toujours une multitude de bactéries. Elles utilisent les sucres de notre alimentation pour se nourrir et rejettent alors des productions acides. Elles vont s'attaquer à l'émail qui recouvre et protège la dent. Celle-ci se retrouve donc vulnérable et les bactéries peuvent s'y loger. Et c'est le début de la fin pour la pauvre dent qui a été prise pour cible.

La salive est pourtant une alliée de l'émail. Elle neutralise l'acide et apporte les minéraux nécessaires pour le renforcer. Le fluor a pour rôle d'aider les minéraux à se fixer sur l'émail.

Les dentifrices anti-caries sont donc renforcés en fluor. La quantité est fonction de l'âge. En effet, le surdosage n'est pas souhaitable : il risquerait de rendre les dents plus sensibles aux attaques acides, soit l'inverse de l'effet recherché.

 Pour les adultes, la dose recommandée se situe entre 1200 et 1250 ppm (abréviation de parties par million). "Certains dentifrices vont jusqu'à 1500, mais ils ne sont vendus qu'en pharmacie", précise le Dr Lequart.

 Pour les enfants de 6 à 12 ans, la dose recommandée est de 1000 ppm.

 En dessous de 6 ans, on choisira un dentifrice avec moins de 600 ppm de fluor.

Comment savoir si l'on doit opter pour ce type de dentifrice ? Le nombre de caries dont vous avez souffert est déjà une bonne indication. Mais le dentiste va également regarder la forme de vos dents (les bactéries trouvent plus facilement refuge lorsqu'il y a des interstices), la qualité de votre émail et vous questionner sur vos habitudes alimentaires et d'hygiène.

 

Sommaire