Ados : bien vivre avec un appareil dentaire Assiduité et hygiène : les clés de la réussite

 

Contrairement à certains traitements, le port d'un appareil orthondontique nécessite un véritable investissement de la part du patient. Ce qui est d'autant moins évident que le dit traitement intervient la plupart du temps à l'adolescence, âge ingrat s'il en est, et qu'il dure en moyenne deux ans. "Cette durée est bien sûr variable selon les corrections à apporter mais aussi selon que le patient coopère ou non", insiste le Dr Mesnay.

 Coopérer c'est, déjà, utiliser les appareils que le dentiste a prescrits. S'il faut porter des élastiques ou un appareil extra-oral toutes les nuits, c'est pour que le traitement avance au rythme escompté. Il est facile d'"oublier" de temps à autres de s'harnacher pour la nuit. Ce n'est pas grave en soi, mais cela ralentit la progression du traitement, qui durera donc plus longtemps.

 L'appareil orthodontique est fragile. Il convient donc d'en prendre soin. Encore une fois, lorsque des bagues se cassent ou se décollent, que le fil se tord, le traitement n'avance plus. A la pose de l'appareil, l'orthodontiste fournit une liste de comportements à proscrire et de bons gestes qu'il vaut donc mieux suivre à la lettre pour éviter les ennuis. Ainsi, contrairement à une idée reçue, le chewing-gum n'est pas formellement interdit ("Il présente l'avantage d'être bénéfique contre la plaque dentaire si l'on ne peut pas se brosser les dents", explique Wacyl Mesnay). En revanche, il faut absolument éviter de croquer dans des aliments ou des objets durs. Ainsi, les pommes sont à éviter absolument. En effet, par définition, les bagues sont destinées à être enlevées. La colle qui leur permet de tenir à l'émail des dents n'est donc pas hyper-adhérente. Les risques de décollement ne sont donc pas négligeables.

 Autre aspect essentiel pour garantir le succès du traitement : l'hygiène dentaire. Elle est d'autant plus importante que les dents sont difficiles à nettoyer avec tout cet attirail. L'idéal serait de se brosser les dents après chaque repas. Au strict minimum, matin et soir. Pour le midi, ceux qui mangent à la cantine peuvent opter pour une brosse à dents de voyage, facile à glisser dans le sac.

Quant au matériel, il vaut mieux choisir une brosse à dents à petite tête, qui se glissera plus facilement partout, malgré les bagues et le fils. Il existe d'ailleurs des brosses à dents orthondontiques, spécialement conçues pour ceux qui portent un appareil, " mais elles ne sont pas indispensables ", estime Wacyl Mesnay. L'orthondontiste conseille en revanche le goupillon interdentaire, qui permet de passer entre les bagues de l'appareil, pour bien nettoyer toute la dent. Très important, car il n'est pas rare que des caries se développent à ce niveau, difficile à atteindre. Un révélateur de plaque dentaire permet de vérifier que l'on s'est bien brossé les dents. Il s'utilise comme un bain de bouche et colore les zones où il reste de la plaque dentaire.

 En ce qui concerne les appareils amovibles, il faut bien sûr les retirer pour se laver les dents et procéder séparément à leur nettoyage.

 

 

Sommaire