Age par âge, le calendrier de vos visites chez le dentiste 12, 15 et 18 ans : âges clés de l'adolescence

le programme m't dents propose des visites gratuites à 12, 15 et 18 ans
Le programme M'T dents propose des visites gratuites à 12, 15 et 18 ans notamment. © AbleStock.com/Thinkstock

Comme dans l'enfance, il existe des âges à l'adolescence pour lesquels il est particulièrement important de consulter un dentiste. Ils correspondent au calendrier du programme "M'T dents".

 Autour de 12 ans, surgit la seconde molaire définitive. Là aussi, le dentiste va pouvoir procéder au scellement de sillons, comme sur la molaire des 6 ans. Si cette technique n'est pas pratiquée automatiquement, elle est toutefois de plus en plus courante, grâce à ses résultats très positifs.

Si aucun traitement orthodontique n'a encore été mis en place, c'est aussi l'âge où le dentiste va dire si cela est nécessaire ou non.

 A 15 ans, l'adolescent a acquis sa denture définitive ou presque (il manque encore généralement les dents de sagesse). C'est sa dernière chance gratuite d'entamer un traitement d'orthodontie si besoin.

"Mais surtout, le dentiste va de nouveau faire quelques mises en garde, notamment en ce qui concerne les conséquences du tabagisme sur les dents et la bouche", commente Christophe Lequart.

 18 ans, dernière visite avant de devenir officiellement un adulte ! Et donc l'occasion de donner quelques derniers conseils "pour la route" à ce grand adolescent. "C'est souvent l'âge où l'on quitte le foyer pour partir étudier en ville, explique le Dr Lequart. Généralement, le jeune adulte va aussi s'éloigner temporairement du système de santé et oublier de consulter alors que son hygiène bucco-dentaire et alimentaire laisse parfois à désirer. Il n'est donc pas inutile de lui donner quelques dernières recommandations et de vérifier que tout va bien."

En outre, les dents de sagesse sont sur le point de sortir (elles poussent le plus souvent entre 18 et 21 ans) : c'est le moment pour le dentiste de décider si on les laisse pousser ou s'il vaut mieux les enlever, faute de place dans la bouche.

Sommaire