Bridge, dentier, implant dentaire : tout pour s'y retrouver Un entretien similaire à celui de vos dents d'origine (en mieux)

 

Ils sont devenus des dents au même titre que les "vraies". Les implants dentaires ne nécessitent pas de précautions particulières, mais quelques rappels s'imposent.

 Il faut vous brosser les dents trois fois par jour. Comme pour le bridge, vous pouvez, en outre, utiliser des brossettes inter-dentaires et du fil dentaire, afin de bien nettoyer entre les interstices, d'autant que vous sentirez peut-être un peu moins la gêne si un aliment reste partiellement collé entre deux prothèses.

 Avoir une hygiène buccale est une condition sine qua non pour garder ses implants le plus longtemps possible : "La tenue de l'implant est conditionnée par l'hygiène", insiste Jospeh Lipowicz. Si des infections se développent, elles risquent d'endommager la gencive, l'os et donc de mettre en péril la bonne tenue de la racine en titane dans l'os.

 Aucun aliment n'est à proscrire : vous pourrez tout croquer à pleines dents, sans peur de voir l'une de vos quenottes rester dans la chair de la pomme !

 A éviter, par contre : le tabac et l'alcool, bien connus pour provoquer des maladies buccales, notamment au niveau des gencives.

Si vous prenez bien soin de vos dents, il n'y a aucune raison pour qu'elles ne durent pas plusieurs décennies. "C'est une solution de très long terme, confirme Joseph Lipowicz. On a désormais plus d'une trentaine d'années de recul et les implants posés chez les premiers patients sont toujours là !"

Sommaire