Appareil dentaire

Appareil dentaire : tout ce qu'il faut savoir sur le traitement orthodontique

Les appareils dentaires ne sont plus aujourd'hui réservés aux adolescents. Avoir un beau sourire pour regagner confiance en soi, résoudre d'éventuels problèmes dentaires, corriger des dents qui se chevauchent sont autant de raisons pour décider de mettre un appareil dentaire à l'âge adulte.

Le choix d'un appareil dentaire

Les appareils dentaires sont beaucoup plus discrets aujourd'hui qu'il y a quelques années, et les bagues en acier ont disparu. Les impacts sur la vie sociale sont donc restreints et les nouvelles techniques sont très efficaces. En premier lieu, il existe les attaches transparentes (en céramique ou en résine) fixées sur le devant des dents, avec un arc en acier. L'appareil est assez discret et la bonne visibilité lors du brossage des dents est un vrai atout. Il faut cependant éviter les aliments très durs ou collants. Autre technique : les gouttières transparentes amovibles, faites sur mesure et que l'on retire au moment des repas et du brossage des dents. Elles doivent être changées tous les quinze jours, au fur et à mesure de l'évolution des dents. Très discrètes, elles vous conviendront si vous êtes sujet aux caries. Leur coût est cependant assez élevé. Enfin, la technique dite "linguale" consiste à poser l'appareil (bagues et arcs) sur la face intérieure des dents, de telle sorte qu'il ne se voit pas. Une période d'adaptation au niveau de l'élocution et de la mastication est nécessaire, et une hygiène rigoureuse est demandée, mais les résultats sont aussi très bons.

Le coût d'un appareil dentaire

Le traitement orthodontique, de deux ans en moyenne, vous coûtera entre 2 000 et 8 000 euros. Le coût total du traitement dépend évidemment de l'ampleur de vos problèmes dentaires. Lors de votre premier rendez-vous avec l'orthodontiste, ce dernier pourra évaluer le type d'appareil dentaire qu'il vous faut, la durée du traitement et le coût précis. Une partie de la somme peut être remboursée par votre mutuelle. N'hésitez pas à vous renseigner avant de commencer tout traitement.