7 mauvaises habitudes qui abîment vos dents

Avoir les dents blanches et alignées est gage d'un joli sourire, et surtout d'une bonne santé bucco-dentaire. A l'occasion de la journée mondiale de la santé bucco-dentaire, zoom sur ces gestes, parfois anodins, qui peuvent ruiner vos efforts.

7 mauvaises habitudes qui abîment vos dents
© Dmitriy Shironosov - 123 RF

Près de la moitié des français (46 %) méconnaissent le lien entre santé bucco-dentaire et santé globale, alors même que les interrelations avec les maladies chroniques, les maladies cardio-vasculaires ne sont plus à démontrer. C'est ce qui ressort d'une enquête UFSBD / Pierre Fabre Oral Care, menée auprès de 19 000 Français via Facebook - Twitter - Internet, à l'occasion de la Journée mondiale de la santé bucco-dentaire. De plus, seulement 64% des français interrogés affirment attendre moins de 1 an entre chaque visite chez le dentiste. En réalité, une visite annuelle de contrôle devait être programmée pour tous chaque année (nettoyage dentaire professionnel, dépistage précoce des lésions, apprentissage des règles d'hygiène bucco-dentaire…).

En plus des visites chez le dentiste, l'hygiène quotidienne joue un rôle prépondérant pour limiter les pathologies bucco-dentaires. Voici quelques gestes à éviter :

Se servir de ses dents comme décapsuleur

"Cela m'est arrivé de voir des fractures dentaires parce que le patient avait utilisé ses dents pour ouvrir une bouteille !". Comme le souligne le Dr Jacques Wemaere, chirurgien-dentiste et Secrétaire général adjoint de l'Union française pour la santé bucco-dentaire, nos dents servent à manger, à parler et à sourire, il est donc indispensable d'en prendre soin. A retenir : ne coupez rien avec les dents au risque de les abîmer.

Mettre un piercing dans la bouche...

"On voit de plus en plus de personnes qui portent des piercings sur la langue ou sur les lèvres, mais cela peut avoir des conséquences sur la santé bucco-dentaire", observe le Dr Wemaere. Le premier risque, ce sont les infections buccales, mais pas que. Il y a aussi les fractures dentaires, les récessions gingivales ou encore les déplacements de dents. "A force de jouer avec son piercing placé sur la langue, un espace entre les deux dents centrales peut ainsi se créer." 

Le spécialiste conseille donc, par précaution, de vérifier que le professionnel qui pose le piercing est qualifié, qu'il travaille dans de bonnes conditions (matériel à usage unique), mais aussi que les matériaux sont adéquats (plastique plutôt que métal). Enfin, faites vérifier le piercing régulièrement par un dentiste.

Boire dans le verre de son voisin

Cela n'est pas forcément évident, mais les caries sont contagieuses. Alors, en buvant dans le verre de quelqu'un d'autre ou en partageant des couverts ou une brosse à dents par exemple, cela favorise le passage de bactéries d'une bouche à l'autre. Cela est valable aussi entre parents et enfants : goûter les plats avant de les donner avec la même cuillère, mettre une sucette dans la bouche pour la "nettoyer"… Ces habitudes peuvent entraîner une contamination "carieuse" entre le parent et l'enfant.

Fumer, boire ou les deux

Les addictions ont des effets sur la santé bucco-dentaire. Mais parler d'alcool ou tabac au cabinet du chirurgien dentiste, ce n'est pas facile, ni pour le patient, ni pour son médecin. Pourtant, "celui-ci a un rôle à jouer, d'autant qu'il peut prescrire des substituts nicotiniques", rappelle Dr Jacques Wemaere.

Grignoter entre les repas

Vous vous brossez bien les dents chaque matin après le petit déjeuner, mais une fois arrivé au bureau, vous prenez 1,2,3 cafés… sucré(s) ? Mauvais réflexe ! Et c'est encore pire avec les sodas, qui en plus d'être chargés en sucres, sont acides, ce qui favorise l'érosion dentaire donc l'apparition de caries. A retenir : en cas de petite soif dans la journée ou de pause, préférez toujours l'eau et réduisez le sucre dans le café.

Se brosser les dents... moins de 2 minutes

10% des Français déclarent ne pas se brosser les dents tous les jours, 25% ne le font qu'une fois, 50% le font 2 fois, et 15% seulement le font 3 fois par jour. On recommande désormais un brossage deux fois par jour, c'est suffisant, observe le Dr Wemaere. Mais à condition de respecter le temps de brossage (2 minutes). Les Français y passent en moyenne 56 secondes… En outre, la brosse à dents doit être changée régulièrement, 4 fois par an. Et la brosse à dents électrique ? Elle est utile si vous n'êtes pas un pro du brossage, notamment pour accéder aux dents du fond afin d'éliminer la plaque dentaire et ainsi prévenir les pathologies parodontales.

Et aussi... Sucer son pouce (ou une tétine) après 6 ans

Il ne s'agit pas d'empêcher les nourrissons de sucer leur pouce ou de leur interdire la tétine car selon le Dr Jacques Wemaere, le réflexe de succion est primordial pour l'enfant. En outre, pouce ou tétine peuvent jouer le rôle d'objet transitionnel… "En tant que professionnel de santé, je conseille la tétine en raison de sa forme physiologique qui accompagne mieux le développement, mais je n'ai pas de recette miracle pour les faire arrêter", concède-t-il. Une chose est sure, il faut arrêter idéalement entre 2 et 3 ans. Après 6 ans, c'est selon lui "la catastrophe" car cela coïncide avec l'arrivée des dents définitives. Essayez de l'habituer progressivement à moins la prendre, par exemple seulement pendant la sieste et la nuit, puis seulement la nuit, puis plus du tout. Généralement l'enfant la laisse de lui-même, souvent lors de son entrée en maternelle.

Source : conférence Association dentaire française (ADF), 9 juin 2016.

Lire aussi