Mal aux dents : et si c'était une hypersensibilité dentaire ? Zoom sur le bicarbonate de sodium

dilué dans l'eau, le bicarbonate de sodium neutralise les acides.
Dilué dans l'eau, le bicarbonate de sodium neutralise les acides. © Papirazzi - Fotolia.com

Bon marché, naturel, non polluant... S'il est un remède de grand-mère qui revient à la mode, c'est bien le bicarbonate de sodium. On l'utilise pour l'entretien de la maison, mais aussi pour ses vertus santé. Bien digérer, sentir bon, désinfecter... La liste est longue.  

Côté bucco-dentaire, le bicarbonate de sodium est surtout connu pour faire disparaître les tâches sur les dents et aider à retrouver un sourire éclatant. Il faut toutefois être prudent lorsqu'on utilise directement le bicarbonate sur la brosse à dents. "Il contient en effet de gros grains de bicarbonate, dont l'effet, davantage abrasif que polissant, finit par endommager l'émail", prévient le Dr Lequart.

Pour éviter de souffrir d'hypersensibilité dentaire mieux vaut utiliser les dentifrices "blancheur" qui contiennent aussi du bicarbonate de sodium mais totalement inoffensif pour les dents.  

Paradoxalement, le bicarbonate peut, dans certains cas, se révéler une aide précieuse. Et pour cause : il neutralise très rapidement les acides et protège ainsi l'émail. C'est surtout intéressant chez les personnes qui consomment trop de produits acides ou qui ont une forte acidité dans la bouche à cause de régurgiations fréquentes (boulimiques, anorexiques, personnes qui suivent un traitement de chimiothérapie). "Juste après une régurgitation, le brossage des dents n'est pas recommandé car il use l'émail. On leur recommande donc de se rincer la bouche avec du bicarbonate dilué dans de l'eau, puis d'attendre une heure avant de se laver les dents", détaille Christophe Lequart.

Sommaire