Trop se sel dans les comprimés effervescents ?

Les médicaments effervescents devraient être évités chez les patients à risque d'hypertension, rappelle une étude britannique.

Trop se sel dans les comprimés effervescents ?
© hoboton - Fotolia.com

Le sel ne se cache pas seulement dans nos assiettes, on le retrouve aussi dans les médicaments effervescents et solubles. C'est la raison pour laquelle, il est conseillé aux hypertendus, dans le cadre de leur régime sans sel, de ne pas en consommer. Et pour cause : pour un comprimé de 1 g, presque la moitié est composée de sel. Selon une étude britannique de grande ampleur et publiée dans le BMJ, les patients qui prennent quotidiennement des comprimés effervescents ont un risque cardiovasculaire majoré. Pour arriver à cette conclusion, l'équipe du Dr Jacob George, a comparé pendant plus de 7 ans le risque d'événements cardiovasculaires (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral) chez les patients prenant des médicaments effervescents à ceux qui consomment les mêmes médicaments sans sodium. Les chercheurs ont par ailleurs mesuré que les patients de la cohorte qui consommaient des médicaments effervescents avalaient  en moyenne 6,29 g de sel par jour, soit plus que la recommandation de l'OMS de 5 g par jour, alimentation incluse.

Rassurez-vous cependant si vous prenez un anti-douleur effervescent de temps en temps pour calmer un mal de tête. Le risque cardiovasculaire calculé par cette étude porte en effet sur des consommations quotidiennes, chez des personnes à risque cardiovasculaire.

Source : BMJ, 26 novembre 2013.

Lire aussi