Maladies cardiovasculaires : les Français encore mal informés

Les maladies cardiovasculaires, première cause de mortalité en France et dans le monde, pourraient bien souvent être prévenues par quelques gestes simples. Cependant, les résultats d'un sondage (TNS Sofres) commandé par la Fondation coeur et artères à l'occasion de la Semaine du coeur, indiquent que ces gestes simples ne viennent pas tous spontanément à l'esprit des Français. Et pour cause : à la question "quels sont tous les moyens que vous connaissez ou dont vous avez entendu parler pour se protéger contre les maladies cardiovasculaires ?", 72% des réponses concernent l'hygiène de vie (faire du sport, arrêter de fumer…), 69% concernent l'alimentation (manger sainement, limiter l'alcool…) et 19% concernent la surveillance médicale (consulter régulièrement son médecin…). Cependant, seulement 3% des Français citent "surveiller son cholestérol", 2% citent "éviter de prendre du poids" et 1% citent "surveiller sa tension" comme moyen de protection des maladies cardiovasculaires, alors que l'excès de cholestérol, l'obésité et l'hypertension sont des facteurs de risque majeurs de maladies cardiovasculaires.
Chaque année, en France, les maladies cardiovasculaires représentent 120 000 infarctus du myocarde par an et 130 000 accidents vasculaires cérébraux par an. On prévoit même, vieillissement de la population aidant, une hausse de 50% du nombre de cas d'insuffisance cardiaque et d'infarctus au cours des 25 prochaines années si rien n'est fait.
En savoir plus : www.fondacoeur.com
Voir notre rubrique Cardiologie