Hypertension : et si vous dormiez mal ? La pression artérielle varie au fil de la journée

la nuit, lorsque vous dormez, votre pression artérielle diminue.
La nuit, lorsque vous dormez, votre pression artérielle diminue. © Valua Vitaly - Fotolia.com

Petit rappel : la pression artérielle, c'est la puissance avec laquelle votre cœur envoie le sang dans votre organisme, la pression systolique, et celle à laquelle le sang revient ensuite vers lui, la pression diastolique.

Lorsque votre médecin vous "prend la tension" c'est, forcément, à un moment X bien précis de la journée. Vous n'avez donc qu'une photographie immédiate de votre pression artérielle : à 12 h 21, tel jour, dans le cabinet du médecin en position assise votre tension était de 13/8. Mais ce chiffre n'est pas nécessairement représentatif de votre pression artérielle "moyenne". En effet, celle-ci varie d'un jour à l'autre mais aussi, de façon parfois relativement importante, tout au long de la journée. Ainsi, elle grimpe généralement dans la matinée, pour stagner entre 12 h et 15 h, puis poursuivre son attention jusque vers 18 h, où elle atteint un pic. Elle commence à redescendre au moment du coucher.

Prendre la tension le matin

Pendant la nuit, lorsque l'on dort d'un sommeil réparateur, la pression artérielle est donc plus basse qu'en journée et le rythme cardiaque plus lent. Cela permet à l'organisme, notamment au système cardiovasculaire, de se reposer et, littéralement, de se remettre de la journée qu'il vient de passer, afin de pouvoir attaquer la suivante en forme. La tension et le rythme cardiaque commencent à remonter doucement quelques minutes avant le réveil. 

Le moment idéal pour prendre la tension, c'est le matin, au moment du petit déjeuner, en position assise ou allongée. L'idéal est de s'y reprendre à trois fois et de faire la moyenne des trois mesures.

Hypertension / Sommeil