Hypertension : les femmes de plus en plus concernées Une alimentation sans sel ajouté

il ne faut pas se mettre à la diète en cas d'hypertension ! il faut manger
Il ne faut pas se mettre à la diète en cas d'hypertension ! Il faut manger équilibré. © pressmaster - Fotolia

Dans l'inconscient collectif, qui dit hypertension, dit régime sans sel. Pourtant, le sel n'est pas forcément l'ennemi des hypertendus.

"Il ne faut surtout pas éliminer TOUT le sel. En fait, les études ont prouvé que les individus qui mangent le plus de sel ont plus de risque de devenir hypertendus. Mais ça varie selon la sensibilité au sel, qui varie selon les individus", explique le Pr Mourad.

Il est certain qu'une trop grande consommation de sel est déconseillée. Mais les études montrent que la consommation de 4 à 6 g de sel par jour est meilleure pour la santé que l'alimentation sans sel. En fait, tout est dans la mesure.

Pour les hypertendus qui ne prennent pas de traitement, un régime est indispensable, en favorisant une alimentation équilibrée mais pas exempte de tout sel. Il faut par exemple éviter les aliments trop salés (charcuterie, fromage, etc.), mais ne pas se priver d'en mettre une pincée lors de la préparation des repas (le sel est un exhausteur de goût).

Un régime "sans sel ajouté"

"Chez les individus dont l'hypertension est contrôlée par un traitement, le bénéfice d'un régime sans sel est très contrasté. Les cardiologues conseillent alors un régime "sans sel ajouté" : il ne faut pas resaler les plats, éviter les conserves ou les plats préparés qui eux sont plus salés."

 Tout est donc dans la mesure. En revanche, il existe d'autres pathologies pour lesquelles le sel est à proscrire sans aucun doute : insuffisances cardiaque, hépatique, rénale, etc.

Sommaire