8 chiffres à connaître pour prévenir l'infarctus Le 15 : le numéro à appeler en cas d'urgence

l'entretien avec le médecin du samu est primordial et permet de faire gagner du
L'entretien avec le médecin du Samu est primordial et permet de faire gagner du temps pour la suite. © iStockphoto-Thinkstock

Appeler immédiatement le 15 (Samu) lorsqu'on ressent une douleur intense dans la poitrine semble évident. Et pourtant, ça n'est pas toujours un réflexe si on en croit une récente enquête d'opinion Ipsos-AstraZeneca (novembre 2010) : les Français ne sont que 30 % à citer spontanément le 15 comme 1er secours à alerter. Et seulement un quart des personnes qui présentent un infarctus bénéficient du parcours de soin optimal.   

A quoi ça sert de faire le 15 ?

Quand on appelle le 15 pour une douleur à la poitrine, on est mis en relation avec un médecin qui va servir de relais pour déterminer si l'envoi d'un véhicule de secours est nécessaire. Celui-ci note les facteurs de risque de la personne qui appelle. Si besoin, un service mobile d'urgence et de réanimation (Smur) est envoyé au domicile. Une fois l'équipe médicale arrivée, elle peut commencer les soins et administrer les premiers traitements afin de limiter les complications. Elle va notamment procéder à un électrocardiogramme afin de savoir si les artères doivent être débouchées ou non et donc quel traitement effectuer.

"Certaines personnes ont le réflexe d'appeler leur généraliste ou leur cardiologue, mais cela allonge malheureusement le délai de prise en charge. Plus il y a d'acteurs, plus la mortalité est élevée. Au contraire, plus ce délai est court, plus on va pouvoir préserver le cœur" explique le Dr Goldstein de la Société française de médecine d'urgence.

A noter : le 112 est le numéro de téléphone unique pour les appels d'urgence dans l'Union européenne. Il est disponible dans les 27 États membres de l'Union européenne.

 

Sommaire