Causes et traitements de l'hypertension artérielle Anti-hypertenseurs : à chacun son traitement

une large panoplie de médicaments est à la disposition des médecins pour soigner
Une large panoplie de médicaments est à la disposition des médecins pour soigner l'hypertension. © Brand X Pictures

Ne nous le cachons pas : bien souvent la simple modification de l'hygiène de vie et de l'alimentation ne suffit pas à enrayer une hypertension déjà installée. C'est alors que les traitements anti-hypertenseurs interviennent. "Plusieurs types de médicaments existent, qui agissent de façon différente sur l'hypertension, explique Jean-Jacques Mourad. Au départ, il faut donc souvent tâtonner pour trouver la ou les molécules qui seront efficaces pour le patient."

Parmi les médicaments les plus prescrits on trouve :

  Les bétabloquants. Ils ont le pouvoir de diminuer le débit cardiaque en abaissant la fréquence du cœur. Ils sont souvent très efficaces dans la lutte contre l'hypertension. Ils sont particulièrement indiqués pour les patients qui ont déjà eu un infarctus du myocarde ou une angine de poitrine.

  Les diurétiques. Comme leur nom l'indique, ils ont un fort pouvoir diurétique. Pour être clair : ils font aller aux toilettes très souvent et permettent ainsi d'éviter la rétention d'eau. Comme elle est un facteur d'hypertension, on comprend l'intérêt de ce traitement.

  Les bloqueurs du système rénine-angiotensine. Ils ont pour effet de bloquer la montée de ces protéines, gérées par le rein, qui font elles-mêmes augmenter la pression.

  Les médicaments antagonistes du calcium ont un effet sur les muscles de l'artère : sous leur influence, elle peut se dilater plus facilement, évitant ainsi au cœur de trop forcer.

  Les anti-hypertenseurs centraux agissent directement au niveau des zones du cerveau qui régulent l'hypertension.

Résultats mitigés

"En théorie, cela devrait permettre de réguler à peu près tous les cas d'hypertension, commente Jean-Jacques Mourad. En pratique, en France, environ 45 % des patients traités ont une tension inférieure à 14/9, le seuil de référence." Pourquoi ces résultats peu satisfaisants au vu des moyens disponible ? "Il y a plusieurs explications. D'abord, les patients sont réticents à prendre plusieurs cachets, ils sont méfiants. Or il est prouvé qu'en associant plusieurs de ces médicaments, on maîtrise beaucoup mieux l'hypertension. Avec un seul médicament, on contrôle environ 30 % des hypertendus, avec trois on pourrait en contrôler 80 %." Autre souci : les médecins rechignent de leur côté à prescrire trop de médicaments, de peur de se faire rappeler à l'ordre par la sécurité sociale, estime le Dr Mourad.

Pourtant, de gros efforts ont été faits pour simplifier le traitement. Là où l'on devait ingurgiter 8 à 10 cachets par jour, il est aujourd'hui possible d'obtenir la même quantité et la même diversité de médicaments avec un unique cachet quotidien. Bref, on ne le répètera jamais assez : l'hypertension n'est pas une fatalité. Avec un mode de vie régulier et des médicaments pris consciencieusement, vous avez toutes les chances de l'enrayer avant qu'elle ne vous pose problème.

Sommaire