Causes et traitements de l'hypertension artérielle Faites baisser la pression : mangez mieux !

Beaucoup des facteurs de risques de l'hypertension sont reliés à la nourriture et au surpoids. En adoptant une alimentation plus saine, vous avez donc de fortes chances de réduire les risques d'hypertension ou de la diminuer si elle s'est déjà installée. "Des études ont prouvé qu'avec un régime adapté, on peut diminuer, sur 7 ans, l'apparition de 60 % des hypertensions", explique Jean-Jacques Mourad.

les fruits et légumes : rien de tel pour la santé.
Les fruits et légumes : rien de tel pour la santé. © Olga Lyubkina - Fotolia.com

  Première mesure : allez-y mollo sur le sel. Les Français ont globalement tendance à trop saler. Phénomène amplifié par le fait que les plats préparés, si pratiques lorsqu'on est pressé, sont beaucoup plus salés que de raison. La preuve : on éprouve rarement le besoin d'en rajouter. L'idéal serait de consommer 5 à 6 g de sel par jour, ce qui correspond aux besoins de l'organisme pour fonctionner. "En diminuant sa consommation, on peut faire baisser la pression systolique de quelques millimètres", confirme Jean-Jacques Mourad.

  Deuxième mesure : réduire les graisses, surtout si vous êtes en surpoids. Et oui, ce n'est pas bien drôle mais il faudra réduire les charcuteries et les fromages, à la fois riches en sel et en graisses. Les graisses animales ne sont pas recommandées d'une manière générale. La viande rouge doit être consommée avec modération, tandis que le poisson, lui, est pourvoyeur de bon cholestérol. Au-delà du surpoids, ces aliments, consommés sans modération, représentent un risque élevé de "faire du cholestérol" qui, on l'a vu, accentue l'hypertension. Etude encourageante : on estime que, pour 5 kg perdus lorsque l'on est en surpoids, on peut faire diminuer sa pression systolique de 4 à 5 mm.

  Troisième mesure : les fameux 5 fruits et légumes par jour, c'est aussi pour vous ! Recommandés dans le cadre du Plan national nutrition et santé, ils sont excellents pour le corps à différents points de vue. Ils ont notamment l'avantage d'apporter à l'organisme le potassium dont il a besoin, réduisant ainsi les risques d'hypertension. Plus de fruits et légumes dans son alimentation permet, en moyenne, de réduire de 6 mm sa pression systolique.

 Ce type de régime peut sembler contraignant, commente Jean-Jacques Mourad. Mais ce n'est rien en comparaison de ce que l'organisme subit lorsque l'hypertension s'installe. Et puis les effets bénéfiques se font sentir après quelques semaines, c'est très encourageant."

L'idéal serait de commencer bien avant que l'hypertension n'apparaisse, pour justement empêcher son développement. Et puis c'est plus facile d'adopter une alimentation saine à 20 ans qu'à 40, après des années à manger n'importe quoi." Sans compter que ces recommandations alimentaires sont bénéfiques pour lutter contre beaucoup d'autres maladies. 

 

Sommaire