Moins de beurre

pour protéger son cœur, il faut limiter les graisses, surtout les graisses
Pour protéger son cœur, il faut limiter les graisses, surtout les graisses saturées, comme le beurre. © Robynmac - Fotolia.com

Alors, finies ou pas les tartines beurrées au petit déjeuner ? Malheureusement, si vous surveillez votre taux de cholestérol, il va falloir réduire votre consommation de beurre. Il est en effet essentiellement constitué d'acides gras saturés, donc de mauvaises graisses pour le cœur. On les trouve dans toutes les graisses d'origine animale, comme la crème fraîche, mais également dans les huiles de coprah et de palme, utilisées dans certaines fritures, ainsi que dans un grand nombre d'aliments préparés de façon industrielle (biscuits notamment).  

Au contraire, privilégiez les huiles d'origine végétale, qui contiennent des acides gras mono et poly insaturés et qui n'entraînent pas d'augmentation du cholestérol. Certaines ont même tendance à diminuer le mauvais cholestérol. Les acides gras polyinsaturés de la famille des oméga 3 agissent sur la coagulation du sang et réduisent le risque de caillot et donc d'accident cardiovasculaire. On les trouve dans les huiles de soja, de colza, de raisin, de noix.  

 A retenir : huile d'olive, huile de tournesol ou huile de colza... L'idéal est de les varier le plus possible.

Cependant, il faut bien garder à l'esprit qu'une huile reste une huile. Elle est donc par nature grasse et calorique. Si vous êtes en surpoids, il faut donc manger le moins le gras possible. Préférez des pommes vapeur cuites à l'eau plutôt que des pommes de terre sautées !