Le sexe, excellent pour le cœur des femmes

Passé un certain âge, peut-on continuer à faire l’amour sans risque ? Selon une étude américaine, les hommes s’exposent à un risque accru de problèmes cardiaques, alors que les femmes voient leur hypertension diminuer.

Le sexe, excellent pour le cœur des femmes
© Ruslan Huzau - 123 RF

La semaine dernière, des chercheurs révélaient les secrets d'un village du Sud de l'Italie et de ses 81 centenaires pour seulement 700 habitants ! Parmi les ingrédients de la longévité : un régime alimentaire équilibré et la pratique d'activité physique régulière, notamment le sexe, auquel ils semblent tous s'adonner régulièrement.

D'autres chercheurs de l'Université du Michigan aux Etats-Unis se sont quant à eux intéressés à l'activité sexuelle de 2 000 seniors âgés de 57 à 85 ans. Leurs premiers résultats (5 ans après le début de l'étude) ont été publiés dans le Journal of Health and Social Behavior. Ils y évaluent le risque cardiovasculaire des participants, en tenant compte de leur niveau d'hypertension, de leur rythme cardiaque, de leur taux de protéine C et de la survenue d'éventuels accidents cardiaques (crise cardiaque, AVC, etc.). Résultat de l'étude : les hommes qui ont eu une relation sexuelle voire plus par semaine ont connu un risque cardiovasculaire deux fois plus élevé que les hommes sans activité. Alors que chez leurs partenaires féminines, en revanche, ce risque s'est avéré nul. Mieux, celles-ci ont vu leur hypertension diminuer. Faire l'amour serait donc plus risqué chez les seniors… hommes que femmes.

Stress et orgasme. Et ce n'est pas tout : l'étude montre que plus le plaisir est intense, plus grand est le risque. Il faut dire que l'acte sexuel fait monter le rythme cardiaque. Les chercheurs expliquent donc qu'avec l'âge, les hommes ont de moins en moins d'énergie et qu'obtenir une érection leur demande plus d'efforts. "Les hommes plus âgés ont plus de difficultés à atteindre l'orgasme pour des raisons médicales ou émotionnelles, ils peuvent donc connaître un degré d'épuisement supérieur et stresser leur système cardio-vasculaire pour atteindre l'orgasme", explique le Dr Hui Lui, auteur de l'étude. En outre, le recours à des pilules pour pallier les pannes d'érection pourraient être mauvaises pour le cœur chez les hommes les plus âgés.

Chez les femmes, il semble que faire l'amour et atteindre (ou pas) l'extase ait un effet anti-stress. Les relations sexuelles leur permettraient d'y trouver "ces avantages qui peuvent réduire le stress et promouvoir le bien-être psychologique, et donc la santé cardiovasculaire", indiquent les chercheurs.

Lire aussi