Rétention d'eau : 10 astuces pour dégonfler La rétention d'eau peut cacher d'autres troubles

n'hésitez pas à parler de votre rétention d'eau au médecin.
© 123 RF

Si vous avez l'impression d'être gonflée, si vous avez de la cellulite à des endroits inhabituels (ventre, tibias), n'hésitez pas à consulter ! Même si votre rétention d'eau s'est installée progressivement et que vous avez un terrain familial, il est important qu'un médecin en identifie la cause. Elle peut en effet être la conséquence visible d'une pathologie.

La rétention d'eau a de nombreuses causes possibles. Un problème de circulation du sang ou de la lymphe peut en être à l'origine : phlébite, lymphome, insuffisance cardiaque... Mais aussi un trouble rénal, une chirurgie, une carence en protéines ou en vitamine B1, la prise de corticoïdes ou de pilule contraceptive...

Femmes enceintes : prudence !

Les femmes enceintes sont souvent sujettes à la rétention d'eau en raison de la compression par l'utérus de la veine qui conduit le sang au cœur. Si ce symptôme est assez banal durant la grossesse, il doit être signalé au médecin. Une visite médicale s'impose en cas de gonflement des membres, car la rétention d'eau peut aussi être le signe d'une prééclampsie, une augmentation de la tension artérielle qui peut avoir de graves conséquences.

Lire aussi

Sommaire