7 règles pour prévenir l'hypertension artérielle

L'hypertension explose dans le monde, selon une étude publiée dans The Lancet. En l'absence de prise en charge, elle peut provoquer des AVC ou des infarctus. Mais des conseils simples permettent néanmoins de l'éviter.

7 règles pour prévenir l'hypertension artérielle
© belchonock - 123 RF

Le nombre de personnes souffrant d'hypertension artérielle dans le monde a doublé au cours des 40 dernières années, pour atteindre plus d'un milliard de personnes, selon une étude publiée dans la revue médicale britannique The Lancet,  Elle touche un adulte sur trois, en Europe de l'Est, mais progresse également en Asie, en Chine et en Inde. En cause : une mauvaise alimentation, mais aussi le tabac ou l'alcool.

Une tension normale ne doit pas dépasser 14.9. En condition de stress ou lors d'un effort physique, la tension s'élève momentanément. Mais chez les personnes hypertendues, la tension reste élevée tout le temps, même au repos.

En 2007, le Comité Français de Lutte contre l'Hypertension Artérielle estimait qu'environ 80% des plus de 65 ans étaient touchés par la maladie. Cependant, l'hypertension peut apparaître à n'importe quel moment de la vie. Malgré les facteurs non modifiables, comme l'âge, le sexe et l'hérédité, il est possible de s'en prémunir par quelques règles d'hygiène de vie. 

 Règle n°1 : Limiter les apports alimentaires en sel. Trop de sel augmente chez certains individus la tension artérielle. Ainsi, pour maîtriser votre apport, évitez les plats cuisinés qui contiennent souvent beaucoup de sel. Si vous buvez de grandes quantités d'eau minérale, privilégiez celles contenant moins de 150 mg de sodium par litre. Evitez enfin de laisser une salière sur la table !

 Règle n°2 : Surveiller son poids. La surcharge pondérale est un des facteurs aggravants de l'hypertension artérielle. Attention, les jeunes sont de plus en plus touchés par l'obésité dans les pays industrialisés. Ils sont donc plus fréquemment atteints par la pathologie, d'où la nécessité de connaître son Indice de Masse Corporel, l'IMC, qui vous permettra de vite savoir si votre poids est en adéquation avec votre taille.

 Règle n°3 : Attention à votre taux de cholestérol. L'excès de cholestérol est très mauvais pour la santé en général, et joue un rôle dans l'hypertension car il fragilise les artères. Dans ce cas, il est préconisé d'adopter une alimentation pauvre en graisse en favorisant les fruits et les légumes. La consommation de viande rouge, porteuse de "mauvais cholestérol", est également à diminuer au profit du poisson, pourvoyeur du "bon cholestérol".

 Règle n°4 : Diminuer sa consommation d'alcool. L'augmentation de la consommation d'alcool est étroitement corrélée à la hausse de l'hypertension artérielle et à l'augmentation de la fréquence cardiaque. Selon le Comité Français de Lutte contre l'Hypertension Artérielle, boire 2 verres d'alcool par jour est une limite à ne pas dépasser sous peine, en plus, de dégrader son cœur et son foie.

 Règle n°5 : Arrêter de fumer. Et oui, fumer est également mauvais pour le système cardiovasculaire. La nicotine favorise l'artériosclérose : elle augmente donc le vieillissement des artères. Encore une bonne raison de ne pas continuer. 

 Règle n°6 : Faire du sport. Comme dans beaucoup d'autres maladies, se dépenser physiquement aide à prévenir. Au quotidien, les 30 minutes de marche par jour sont un très bon moyen de se remettre dans le coup. Côté sport, c'est l'endurance qui est privilégiée : jogging, natation, cyclisme, ski de fond ou randonnées à raison de deux à trois fois par semaine sont donc tout à fait recommandés. Cela aide à éliminer les graisses et les kilos superflus et protège des accidents cardiovasculaires. Attention toutefois si vous êtes cardiaque, le passage par un électrocardiogramme est conseillé avant de vous y remettre.

 Règle n°7: Prendre votre tension à la maison, en pharmacie ou chez le médecin, une fois par an. La maladie est asymptomatique et peut facilement passer inaperçue.

Lire aussi