Pour bien respirer, limitez les encens et bougies parfumées

L'usage des bougies parfumées, et surtout de l'encens, contribue à polluer l'air de votre intérieur, rappelle une étude de l'Agence de l'Environnement.

Pour bien respirer, limitez les encens et bougies parfumées
© anika salsera - 123 RF

Respire-t-on mieux chez soi plutôt que dehors, au contact de la pollution automobile ? La réponse est non. L'environnement intérieur serait en fait 5 à 10 fois plus pollué que l'air extérieur. La raison ? Des appartements, certes mieux isolés, mais dans lesquels l'air circule moins bien. Mais aussi ces nouveaux polluants domestiques, que l'on utilise au quotidien, sans se méfier : produits d'entretien, peintures, ainsi que parfums d'intérieur et bougies ne sont pas sans risque pour la santé.

L'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) publie une étude, relayée par l'AFP, dans laquelle elle met en garde contre les produits nocifs émis par les bâtons d'encens et les bougies qui parfument nos intérieurs. "Certains usages de ces produits parfumants peuvent conduire à des dépassements de valeurs sanitaires pour certains polluants (benzène, formaldéhyde, etc.) préjudiciables aux personnes présentes (risque d'irritation des voies respiratoires)", prévient l'Ademe.

Bougie ou encens ? Les niveaux de polluants volatils émis par les bougies sont nettement plus faibles que ceux relevés pour les encens, selon cette étude. Toutefois, les bougies émettent "des particules plus fines" que l'encens, particules qui pénètrent donc plus profondément dans le système cardio-vasculaire et respiratoire. Elles émettent aussi plus d'oxydes d'azote (NOx).

Pour celles et ceux qui apprécient d'être accueilli par un doux parfum fleuri quand ils rentrent chez eux, retenez qu'il ne faut pas abuser de ces parfums d'intérieur, en particulier lorsqu'on souffre d'une pathologie respiratoire (allergies, asthme). L'Ademe conseille "d'éviter de brûler plusieurs produits simultanément", "d'éviter l'inhalation directe de fumée" et "d'aérer la pièce après utilisation pendant au moins dix minutes par une ouverture sur l'extérieur".

Lire aussi