Faites du sport

Une activité physique régulière permet de diminuer l'essoufflement. © lzf - Fotolia.com
Longtemps contrindiquée - à tort - pour les asthmatiques, la pratique régulière d’un sport est désormais recommandée selon l’association Asthme & allergies, grâce à l’efficacité des traitements actuels. En effet, un effort physique permet d’augmenter le volume respiratoire et de diminuer l’essoufflement. Pensez à respirer préférentiellement par le nez, plutôt que par la bouche : cela réchauffera l’air froid inspiré qui risquerait d’irriter vos poumons.
Certains sports sont plus conseillés que d’autres. Que ce soit la course, le vélo… foncez, mais pas sans un échauffement progressif avant la séance ! À éviter : la plongée avec bouteille et l’équitation (car les poils des chevaux risquent d’irriter vos bronches). Les asthmatiques à l’effort devront penser à prendre une dose de bronchodilatateur avant de commencer l’activité. Enfin, en cas de pic de pollution : préférez les sports d’intérieur !