Les bébés nageurs plus exposés au risque d'allergie

Les bébés nageurs plus exposés au risque d'allergie. ©  DmitryNaumov - Fotolia.com

Utilisé pour désinfecter l'eau des piscines, le chlore devient problématique lorsqu'il se mélange aux matières azotées apportées par les baigneurs (sueur, salive, peaux mortes, etc.). On imagine bien que leur concentration est au plus haut dans les petits bassins dans lesquels pataugent les bébés nageurs. Selon, les auteurs du "Livre noir des allergies" (Flammarion), la formation de chloramines, des composés très volatils, peuvent alors augmenter "l'incidence de l'asthme et des bronchites à répétition". Les bébés nageurs développeraient plus que les autres des bronchiolites et des allergies aux acariens

  • Conseil : si votre enfant est allergique, parlez-en avec votre médecin. Soyez vigilant si vous constatez une forte odeur de chlore en arrivant à la piscine.