Symptômes et traitements de l'asthme L'enfant asthmatique

L'asthme est une maladie fréquente chez l'enfant, qui se manifeste le plus souvent par des épisodes de gêne respiratoire accompagnée de sifflements.

enfant asthmatique.
Enfant asthmatique. © BVDC - Fotolia.com

Les enfants et les nourrissons sont les premières victimes de l'asthme puisque dans la moitié des cas, l'asthme débute avant 5 ans. Son dépistage précoce est primordial. Il permet de réduire les symptômes d'une part et d'éviter une agravation de la maladie d'autre part. Certains "signes" peuvent vous alerter :
- votre enfant respire mal la nuit ;
- il a souvent des quintes de toux sèches pendant son sommeil ou après s'être dépensé.
En cas de doute, parlez-en à votre médecin. Et en cas de crises d'asthme, si votre enfant est réveillé la nuit, qu'il n'arrive pas bien à respirer, qu'il se sent oppressé, et que sa respiration est sifflante, consultez d'urgence.

Guérir de l'asthme ?

Tout dépend du sens que l'on donne au mot guérison. Si l'on entend par guérison l'absence de crises, une vie familiale, scolaire, sportive et des fonctions respiratoires normales sans besoin de prendre des traitements quotidiennement, la réponse est oui pour la très grande majorité des enfants asthmatiques. Et ce d'autant plus vite que l'enfant aura été traité régulièrement. En revanche si l'on entend par guérison la disparition complète du risque de crise, la réponse est probablement non. En effet, même lorsque l'asthme paraît rentré en phase de sommeil, le terrain asthmatique demeure. On ne peut exclure qu'une récidive survienne, par exemple si la personne asthmatique est amenée à changer d'environnement. Retenons qu'un asthme bien contrôlé dans l'enfance a toutes les chances de l'être également à l'âge adulte. C'est en soignant correctement l'asthme de l'enfant que l'on a toutes les chances d'en réduire le risque de réapparition à l'âge adulte et d'en atténuer la gravité

A savoir : pour les enfants et adolescents atteints d'allergies sévères, donc d'asthme, un dispositif spécifique peut être mis en place : le Projet d'Accueil Individualisé (PAI). Il leur permet de suivre leur scolarité, de faire du sport, etc. Mais aussi de bénéficier de leur traitement au sein de l'établissement scolaire et de bénéficier de soins d'urgence. Le PAI est établi à la demande des parents, par le directeur de l'école, en concertation avec le médecin de l'éducation nationale ou le médecin de la structure d'accueil.

Sommaire