Moquettes, peintures, revêtements... Méfiez-vous pendant les travaux

il existe des peintures 'bio' moins toxiques que les traditionnelles.
Il existe des peintures "bio" moins toxiques que les traditionnelles. © Yuri Arcurs-Fotolia.com

Les revêtements de sol et muraux (moquette, parquet, linoléum, tapis, colles à carrelages et à papiers-peints) renferment d'innombrables molécules chimiques (composés organiques volatiles, acétaldéhyde, formaldéhyde...). Ils peuvent intensifier les symptômes des personnes allergiques et augmenteraient aussi le risque de cancer, notamment au niveau des voies respiratoires.

Si vous devez repeindre votre appartement, sachez que les écailles de peinture qui se répandent dans l'air après un ponçage contiennent des métaux toxiques. Quant à la plupart des peintures, elles sont à base de solvants, donc toxiques aussi...

Conseils

Si vous repeignez une pièce ou que vous utilisez des colles ou des solvants, ouvrez bien les fenêtres, aérez et sortez régulièrement faire des pauses. L'idéal est de poser des matériaux 100 % inoffensifs : dalles de liège (sans colle), tapis de bambou, peintures écologiques, parquets massifs, etc.

Si vous venez de refaire des pièces, la meilleure solution est encore d'attendre quelques semaines avant de vous y installer.

Sachez qu'il existe désormais des peintures "bio", plus respectueuses de l'environnement.

Par ailleurs, redoublez de vigilance si vous avez des enfants en bas-âge. Ils ne doivent pas être exposés aux émanations de peinture. Enfin, solution originale : sachez qu'il existe des plantes vertes dépolluantes, comme le ficus ou le lierre.