En finir avec les allergies aux pollens Des tests cutanés pour savoir à quel pollen on est allergique

vous allez enfin savoir à quoi vous êtes allergique.
Vous allez enfin savoir à quoi vous êtes allergique. © Endostock - Fotolia.com

Les test cutanés permettent tout simplement de savoir à quel(s) allergène(s) on est sensible. Et surtout, cela donne des pistes pour moins en souffrir. Par exemple, si l'on est allergique aux pollens de graminées, il faut éviter de lézarder dans un parc ou de tondre sa pelouse ! "Par ailleurs, connaître l'allergène est d'autant plus utile qu'il existe des allergies croisées. Ainsi un allergique aux pollens de bouleau a plus de chances d'être aussi allergique à certains fruits comme les cerises ou la pomme" ajoute le Dr Marmouz.

Dans le cas du rhume des foins, le médecin va utiliser un test cutané appelé le prick test. C'est le plus utilisé. Il consiste à injecter sous la peau de très faibles doses de plusieurs allergènes (sur l'avant-bras ou dans le dos). Rassurez-vous ce test est rapide et indolore. En cas de réaction positive à un allergène, il apparaît au bout de 10 à 15 minutes un gonflement et une rougeur à l'endroit de la piqûre, s'accompagnant de démangeaisons.

En cas de doute entre les manifestations observées et le résultat des tests, le médecin prescrit une analyse de sang pour doser les anticorps totaux ou spécifiques à un allergène donné.

Sommaire