En finir avec les allergies aux pollens La désensibilisation : en finir avec les pollens

la désensibilisation se fait en dehors des périodes polliniques.
La désensibilisation se fait en dehors des périodes polliniques. © Godfer - Fotolia.com

Au contraire des antihistaminiques qui agissent uniquement sur les symptômes de l'allergie, la désensibilisation (ou immunothérapie) agit contre l'allergie elle-même, donc sur ses causes.

C'est aussi le seul traitement qui donne des résultats durables.

Quand faire une désensibilisation ? Lorsque l'allergène responsable est identifié, le médecin allergologue va proposer une désensibilisation à son patient. C'est le même principe que le vaccin : il s'agit d'administrer à l'organisme des doses de plus en plus importantes d'allergène, comme pour l'habituer à sa présence et faire en sorte qu'il ne réagisse pas excessivement une fois la saison des pollens venue. La désensibilisation commence avant la période pollinique et dure quelques mois pendant la saison. On peut la proposer aux adultes et aux enfants dès l'âge de 5 ans.

Auparavant il fallait se rendre chez le médecin pour qu'il fasse les injections d'allergène sous la peau. Aujourd'hui, la méthode la plus largement utilisée est bien moins contraignante. Elle se fait à domicile : il suffit de déposer quelques gouttes de l'allergène sous la langue tous les matins à jeun. Plus on avance dans le traitement, plus les prises s'espacent.

A lire sur Santé Médecine 

Nouveau : les comprimés de désensibilisation

Sommaire