Asthme : 10 idées reçues passées à la moulinette Quand on est asthmatique, mieux vaut éviter le sport ?

C'est probablement la moins justifiée de toutes les idées reçues concernant l'asthme. Non, le fait d'être asthmatique ne dispense pas de faire du sport. Au contraire !

sport et asthme ne sont pas incompatibles.
Sport et asthme ne sont pas incompatibles. © Vyacheslav Baranov - Fotolia.com

Cette idée va à l'encontre de la bonne attitude qui consiste à développer les capacités respiratoires de la personne malade, par une activité physique raisonnable et régulière. Tout le secret est dans ces deux mots. En effet, il faut avoir une activité physique à la hauteur de ses capacités et de ses possibilités. On ne vous demande pas non plus de devenir champion olympique du jour au lendemain. Notez que ce n'est pourtant pas impossible puisque nombre d'asthmatiques figurent parmi les sportifs de haut niveau.

Des professeurs informés

Un message primordial, avant de démarrer l'entraînement : pour éviter toute crise pendant la séance de sport, il faut que le traitement de l'asthme soit bien équilibré et que la personne malade soit donc suivie très régulièrement par un médecin. Ainsi, elle apprendra à doser ses médicaments avant la séance de sport. 

Tout cela vaut également pour les enfants asthmatiques qui, sauf exception, ne sont plus, aujourd'hui, dispensés de sport. Les professeurs d'éducation physique et sportive sont désormais formés. Vous devez les tenir au courant du traitement de votre enfant, pour qu'ils puissent vérifier qu'ils l'ont bien pris, si besoin, avant la séance de sport.

Sommaire