Asthme : 10 idées reçues passées à la moulinette L'asthme, c'est dans la tête

"C'est un anxieux de nature, ça vient de là son asthme!" Si vous avez un enfant asthmatique ou si vous l'êtes vous-même, vous avez probablement entendu cette petite phrase vaguement accusatrice un certain nombre de fois.

Non, l'asthme n'est pas une maladie psychologique ! C'est une véritable maladie des bronches, dont la muqueuse (la paroi) est particulièrement sensible. Dans l'asthme, c'est le resserrement des bronches qui engendre la difficulté à respirer, voire la crise d'asthme. La muqueuse des bronches réagit à des facteurs déclencheurs, qui varient d'une personne à l'autre : allergènes, irritants tels que la pollution ou le tabagisme.

Déclencheurs

Ne nions pas, toutefois, que certains événements de la vie peuvent contribuer à déclencher des crises ou des exacerbations de l'asthme. Mais c'est parce que les bronches de l'asthmatiques sont sensibles, enflammées et facilement irritables que l'on déclenche plus facilement une crise lorsque "ça ne va pas" et non l'inverse.

Sommaire