Asthme : 10 idées reçues passées à la moulinette Ca fait des années que je n'ai pas eu d'asthme, c'est fini, je n'en aurai plus jamais

Difficile de penser qu'on est asthmatique en puissance quand ça fait dix ans que la maladie ne s'est pas manifestée.

Et pourtant... Quand on a eu de l'asthme, même il y a très longtemps, cela signifie que l'on a une tendance personnelle à l'inflammation et à l'hyper-réactivité bronchique. On peut donc avoir de nouveau des crises d'asthme après plusieurs années sans aucune gêne. Ce n'est pas obligatoire mais il faut savoir que cela arrive relativement souvent.

Une maladie chronique

L'asthme peut par exemple se réveiller au cours d'une grossesse, de la ménopause ou encore au moment de la retraite. Le meilleur moyen pour ne pas être surpris est d'admettre que l'asthme est une maladie chronique dont on ne se débarrasse pas, ce qui implique de rester vigilant tout au long de sa vie. Il faut notamment éviter les situations à risque, telles que le tabagisme et l'exposition à des allergènes mais aussi consulter au moindre doute ou si l'on se sent essoufflé.

 

 

Sommaire