Asthme : 10 idées reçues passées à la moulinette A force de les utiliser, les bronchodilatateurs perdent de leur efficacité

Les bronchodilatateurs, ce sont ces médicaments que l'on peut prendre lorsqu'on respire mal et ainsi pour aider les bronches à mieux se dilater pour recevoir l'oxygène salvateur.

bronchodilatateur.
Bronchodilatateur. © nadger - Fotolia.com

Mais certains craignent qu'à la longue l'organisme de l'asthmatique s'y habitue et ne réagisse plus. Vrai ou faux ?

Faux. Il a été démontré que cette crainte de l'accoutumance était peu fondée, surtout si ces médicaments sont pris en association avec des corticoïdes inhalés. Cette idée reçue peut toutefois s'expliquer : nombre d'asthmatiques ont tendance à s'auto-médiquer et à utiliser leur spray dès qu'ils ressentent une gêne, sans consulter un médecin pour autant, histoire de vérifier où en est l'inflammation de leurs bronches.

Pas tout seul

Sans suivi, l'inflammation continue donc d'évoluer presque silencieusement, jusqu'à devenir trop importante pour que les bronchodilatateurs, seuls, puissent la soulager. Ils n'ont pas perdu de leur efficacité, c'est l'inflammation qui s'est aggravée. D'où l'importance d'un suivi régulier pour savoir où en est la maladie et adopter le traitement approprié.

 

Sommaire