Asthme : pourquoi les femmes sont plus touchées ? Hérédité et environnement : les deux principaux facteurs de risque

La prévalence de l'asthme a fortement augmenté dans les pays industrialisés depuis 30 ans. Aujourd'hui, il y a actuellement 235 millions d'asthmatiques dans le monde mais selon l'OMS, "on n'a pas encore complètement élucidé les causes profondes de l'asthme". Les facteurs de risques majeurs sont liés à l'association d'une prédisposition génétique et de l'exposition à certaines substances présentes dans l'environnement. Les plus fréquentes sont :

 les allergènes des habitations (acariens dans la literie et les tapis, les animaux de compagnie, etc.) ;
  les allergènes extérieurs (pollens et moisissures) ;
  la fumée du tabac ;
  les produits chimiques irritants sur le lieu du travail ;
  la pollution de l'air.

"L'air froid, les émotions fortes, en cas de peur ou de colère par exemple, ou l'exercice physique font partie des autres facteurs possibles de déclenchement, précise l'OMS. Même certains médicaments peuvent déclencher des crises d'asthme, comme l'aspirine et d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens ou des bétabloquants (prescrits contre l'hypertension, les affections cardiaques et la migraine). 


 

Sommaire