Asthme : pourquoi les femmes sont plus touchées ? Et si c'était de l'asthme ? Quand consulter ?

Le diagnostic de l'asthme n'est pas toujours évident. En effet, ses symptômes varient d'une personne à l'autre. Le plus souvent, l'asthme se manifeste par des difficultés respiratoires et des essoufflements à l'effort, avec parfois un sifflement respiratoire caractéristique. Mais il faut également penser à l'asthme en cas de bronchites récidivantes avec sifflements ou par des quintes de toux sèche qui persistent après un épisode infectieux. A noter que les crises se déclenchent souvent après contact avec des allergènes : animaux, plantes, poussières, tabac, odeurs, etc.

De nombreux asthmatiques s'ignorent. Une vulgaire toux peut constituer l'unique symptôme de l'asthme mais il faut savoir que plus l'asthme est dépisté tôt, lorsque les symptômes sont apparemment sans gravité, moins les complications sont sérieuses. Ne pas se faire diagnostiquer, c'est prendre le risque de voir évoluer l'asthme, avec à la clé des lésions bronchiques irréversibles. 

Alors comment savoir si votre toux est anormale ? Quand consulter un médecin ? Voici quelques questions à vous poser :

 La toux survient-elle en dehors de tout épisode infectieux ?

 La toux dure-t-elle plusieurs mois ?

 La toux revient-elle de façon chronique après des périodes de calme ?

 La toux est-elle sèche et irritante ?

 La toux se manifeste-t-elle par quintes ?

 La toux survient-elle parfois la nuit, au petit matin ou au réveil ?

Si vous ressentez un ou plusieurs de ces symptômes, n'hésitez pas en parler à votre médecin. 

Dépister l'asthme dès l'enfance. Les enfants et les nourrissons sont les premières victimes de l'asthme puisque dans la moitié des cas, l'asthme débute avant 5 ans. Son dépistage précoce est primordial car il permet de réduire les symptômes d'une part et d'éviter une aggravation de la maladie d'autre part. Certains signes peuvent vous alerter : votre enfant respire mal la nuit, il a souvent des quintes de toux sèche pendant son sommeil ou après s'être dépensé ? Parlez-en à votre médecin. Et en cas de crises d'asthme, si votre enfant est réveillé la nuit, qu'il n'arrive pas bien à respirer, qu'il se sent oppressé, et que sa respiration est sifflante, consultez d'urgence.

Sommaire