Allergies : pourquoi elles augmentent ? De plus en plus d'allergiques

les personnes allergiques réagissent de manière disproportionnée en présence
Les personnes allergiques réagissent de manière disproportionnée en présence d'allergènes. © Juan Gärtner - Fotolia.com

La prévalence des maladies allergiques a considérablement augmenté dans les pays industrialisés au cours des 30 dernières années. Aujourd'hui, 40 % de la population présente des manifestations allergiques. L'OMS estime même qu'en 2050, la moitié de la population mondiale sera allergique

Considérée comme bénigne, l'allergie peut avoir de graves conséquences si elle n'est pas prise en charge. Et pour cause : 40 % des rhinites non traitées évoluent en asthme. On estime d'ailleurs que dans 9 cas sur 10, l'asthme de l'enfant a une origine allergique. 

Les symptômes de l'allergie sont variés et se classent en trois grands groupes : les manifestations respiratoires, cutanées et digestives. Selon l'Inserm, les manifestations les plus fréquentes de l'allergie sont : l'eczéma (15-20 %), l'asthme (7-10 %), la rhinite et la conjonctivite allergique (15-20 %). Les allergies alimentaires représentent quant à elles 2 % des allergies chez l'adulte et 5 % chez les enfants.  

L'allergie n'est pas une maladie génétique mais l'hérédité joue un rôle dans son apparition. Ainsi, un enfant a d'autant plus de risque de devenir allergique que sa mère l'est déjà et la probabilité augmente encore lorsque les deux parents sont allergiques.  

L'allergie est une réaction excessive du corps en présence d'une substance inoffensive qu'il considère pourtant comme dangereuse. 

Sommaire