Vaincre son anxiété Inspirez, expirez...

dans des situations d'anxiété ou stressantes, posez-vous au calme et respirez
Dans des situations d'anxiété ou stressantes, posez-vous au calme et respirez par le ventre. © Benny Weber - Fotolia.com

Lorsque l'on est angoissé, anxieux, la respiration tend à s'accélérer, le cœur s'emballe lui aussi. Des études ont d'ailleurs montré que la fréquence respiratoire devient plus élevée et plus ample à mesure que le niveau d'anxiété s'élève. Cela s'appelle une polypnée.

Prendre son pouls ou se fixer sur cette respiration inhabituelle a pour effet majeur d'aggraver les symptômes en favorisant l'augmentation du rythme cardiaque, les sueurs froides, les frissons, la sensation de vertige, etc. 

Pour éviter l'escalade des symptômes, il faut se concentrer sur sa respiration, la dominer, l'apaiser, l'apprivoiser pour enfin se contrôler.

Petit exercice pour contrôler sa respiration
L'objectif est de pouvoir respirer non plus avec le thorax mais avec le ventre, c'est ce que l'on appelle la respiration abdominale. 

Asseyez-vous tranquillement, bien installé et au calme. Posez une de vos mains sur le ventre et l'autre sur la poitrine. Respirez profondément en gonflant au maximum le ventre tout en veillant à ce que l'autre main, celle sur la poitrine, ne bouge pas. Respirez par la bouche en pinçant légèrement les lèvres et en veillant à respirer le plus naturellement possible. Trois à dix minutes par jour, tous les jours, suffisent pour parvenir à contrôler sa respiration.

Ainsi, dans des situations d'anxiété ou stressantes, posez-vous au calme, faites cet exercice et vous en ressortirez plus détendu que jamais. Même chose si votre tendance anxieuse vous empêche de tomber dans les bras de Morphée, n'hésitez pas à respirer par le ventre. Vous verrez, il n'y a pas d'astuce, c'est tout simplement magique !

Sommaire