Ce qu'il faut savoir sur le cancer du poumon Symptômes et diagnostic du cancer du poumon

une toux chronique est en général due à une bronchite chronique, mais peut
Une toux chronique est en général due à une bronchite chronique, mais peut parfois également révéler un cancer. © nyul - Fotolia.com

C'est souvent au cours d'une consultation médicale pour une infection pulmonaire chronique, une toux persistante ou la présence de sang dans les crachats par exemple que la découverte d'un cancer du poumon se produit.

Il faut savoir que ces symptômes peuvent être anodins et sont communs à d'autres pathologies. Par exemple, la toux chronique est en général due à une bronchite chronique, mais peut parfois également révéler un cancer.

Même face à des symptômes apparemment anodins, il faut consulter un médecin généraliste pour ne pas s'alarmer inutilement ou dépister au plus tôt une anomalie plus grave.

Plus le diagnostic est précoce, plus les chances de guérison sont grandes.

Il faut savoir que plus le diagnostic est précoce, plus les chances de guérison sont grandes.

Ensuite, différents examens (radiographie des poumons, scanner, fibroscopie bronchique...) sont réalisés, en fonction de chaque patient. Au final, seule la biopsie permet d'éliminer ou d'affirmer de façon sûre le diagnostic de cancer du poumon.

Par ailleurs, un certain nombre d'examens sont prescrits pour déterminer si et où le cancer bronchique s'est propagé et pour découvrir d'éventuelles métastases. On parle de bilan d'extension.

Sommaire