Psychothérapie : une réponse aux troubles psychiques

Dépression, psychose, phobie ou anxiété... La psychothérapie a pour vocation de guérir les troubles psychiques par des moyens uniquement psychologiques par le biais du dialogue avec un thérapeute.

Psychothérapie : une multitude de choix pour avancer

Depuis plusieurs années, l'image des psychothérapies a complètement changé. Terminé le thérapeute qui fait ses mots croisés. Exit le patient larmoyant sur le divan. Aujourd'hui, il existe des psychothérapies adaptées à tous les besoins.

Psychothérapie : choisir son thérapeute

Décider d'entamer une psychothérapie n'est pas chose aisée, mais il est parfois encore plus difficile de choisir un thérapeute. Psychiatres, psychologues, psychanalystes... Ils sont nombreux à proposer leurs services et il arrive que l'on s'y perde un peu. Avant de faire son choix, il est donc important de connaître la formation de chacun. Ainsi, le psychiatre a suivi des études de médecine avant de se spécialiser en psychiatrie. Il est le seul thérapeute autorisé à prescrire des médicaments antidépresseurs ou anxiolytiques pour soulager ses patients. Le psychologue a étudié la psychologie à l'université, tandis que le psychanalyste s'est formé grâce à la réalisation de plusieurs cures psychanalytiques.

Psychothérapie : des orientations variées

Aujourd'hui, il existe des psychothérapies adaptées à tous les besoins. Les personnes qui souffrent d'un problème spécifique et qui souhaitent observer des résultats rapides pourront se tourner vers les thérapies brèves. Hypnose, EMDR, EFT, PNL, Tipi, CNV... Les techniques ne manquent pas et permettent souvent d'obtenir des résultats durables. Les personnes souffrant de phobies ou souhaitant modifier leur comportement pourront se tourner vers la Thérapie Comportementale et Cognitive. Aussi appelée TCC, cette thérapie permet de travailler en partenariat avec son thérapeute par l'intermédiaire de nombreux exercices et de mises en situation. Enfin, n'oubliez pas qu'une thérapie doit vous aider à résoudre vos conflits intérieurs. N'hésitez donc pas à changer de thérapeute si le courant ne passe pas ou que vous vous sentez stagner.

Actualités

Dossiers