Maison de Solenn : traiter l'adolescent dans sa globalité Des traitements qui évoluent

une psychothérapie familiale peut être  proposée.
Une psychothérapie familiale peut être  proposée. © Odua Images - Fotolia
Le travail de l'équipe soignante de la maison des adolescents nécessite de s'adapter aux évolutions des pathologies. Des équipes de recherches de l'Inserm travaillent à ce sujet dans le bâtiment.

"Il y a quinze ans, les cas d'anorexie mentale chez les enfants prépubères étaient très rares. Aujourd'hui, on en rencontre beaucoup plus et ils demandent un mode traitement adapté", explique le Pr Marie-Rose Moro.

Un accompagnement familial

Pour rappel, ces vingt dernières années, le traitement de l'anorexie mentale a largement changé. Alors qu'autrefois, on séparait systématiquement l'enfant de sa famille, on tente aujourd'hui de conserver au maximum son environnement habituel. Les parents sont désormais considérés comme des alliés indispensables de la guérison. La psychothérapie est individuelle et familiale, et un soutien est proposé aux parents.

Sommaire