94 % de la population mondiale exposée aux effets nocifs de la fumée du tabac

Selon le deuxième rapport sur l'épidémie mondiale de tabagisme, publié hier par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), il ressort qu'en 2008, les lois imposant une interdiction totale de fumer ne couvraient que 5,4 % de la population mondiale, contre 3,1% en 2007. Cela représente une augmentation de 154 millions du nombre de personnes qui ne sont plus exposées aux effets nocifs de la fumée du tabac sur leur lieu de travail, dans les restaurants, dans les bars et à l'intérieur d'autres lieux publics. Ce rapport fournit entre autres pour chaque pays, des chiffres sur la prévalence du tabagisme et des données sur la taxation des cigarettes, l'interdiction de la publicité en faveur du tabac, de la promotion et du parrainage, l'aide au traitement de la dépendance à l'égard du tabac, l'application de lois antitabac et le suivi de l'épidémie. "Lentement mais sûrement, l'OMS et ses États Membres progressent dans la lutte contre l'épidémie de tabagisme. Des mesures en faveur d'une interdiction totale de fumer aideront les pays à faire baisser le nombre d'infarctus du myocarde, d'accidents vasculaires cérébraux, de cancers et d'autres maladies non transmissibles" a déclaré le Dr Douglas Bettcher, directeur de l'Initiative de l'OMS pour un monde sans tabac.
Le tabagisme passif provoque environ 600 000 décès prématurés par an.
Sources : OMS
Et aussi notre dossier spécial tabac